Ingénieur en automatisme – Infos utiles à propos du métier

L’ingénieur automaticien est un technicien, un négociateur et un organisateur. C’est un poste de plus en plus demandé et qui revêt d’une importance capitale dans l’industrie. Pour devenir un ingénieur, une formation de 5 ans s’impose pour l’obtention du diplôme. Vous pouvez aussi opter pour un master 3EA (électronique, automatique, ou énergie électrique).

Ingénieur en automatisme, en quoi consiste le métier ?

L’ingénieur en automatisme fait référence au maître d’œuvre de l’automatisation des usines, mais aussi des entrepôts, des centres de tri, etc. C’est à lui que revient la conception des systèmes d’automatisation complexes. Mais son rôle ne se limite pas seulement là. Il se charge aussi de la gestion avec les représentants et les clients, et c’est pour cela qu’on dit que c’est aussi un organisateur. L’ingénieur en automatisme est un chef de projet.

Il dirige, motive, anime les équipes et travaille en partenariat avec les ingénieurs de production, les responsables fabrication, ou encore les fournisseurs et prestataires de services. C’est grâce à tout cela que la mise en place d’un automatisme de la marque GIBIDI a pu être possible. L’ingénieur automaticien mène aussi les négociations techniques et financières. Il a différents rôles.

Devenir ingénieur en automatisme

Devenir ingénieur en automatisme est toujours possible après la formation, c’est-à-dire les 5 ans d’étude pour un diplôme d’ingénieur ou un master 3EA. Mais les qualités requises pour ce poste ne se cantonnent pas seulement à de bonnes aptitudes techniques. Eu égard de toutes ses missions énumérées un peu plus haut, l’ingénieur en automatisme doit aussi présenter de réelles compétences managériales. C’est seulement ainsi qu’il parviendra à diriger et à motiver des équipes.

L’ingénieur automaticien doit avoir des qualités de communicant, outre sa diplomatie. Tout cela lui permettra de toujours avoir la bonne attitude. Si le besoin de réorganiser l’atelier devait se présenter, il pourrait alors s’en sortir facilement. On attend aussi du professionnel qu’il puisse bien s’adapter à tous les changements possibles. Le bouleversement de son emploi du temps ne devrait pas lui faire peur. Il doit aussi savoir s’exprimer en anglais. N’oubliez pas qu’il s’agit de la langue du monde et que tout bon professionnel doit la maîtriser.

Le fait de s’orienter vers les métiers de l’automatisme peut vous assurer une belle carrière. L’utilisation de systèmes automatisés est devenue indispensable dans le domaine de la production industrielle. Vous ne regrettez pas votre décision.