Quelles études pour devenir technicien en mécanique ?

L’industrie automobile emploie près de 10 % de la population active et représente près de 15 % des investissements industriels en France. Le rôle du technicien en mécanique automobile est donc crucial dans l’entretien et la réparation de ces nombreux véhicules issus de cette industrie. Il faut cependant rappeler qu’un technicien en mécanique n’intervient pas que dans l’industrie automobile.

Comment devient-on technicien en mécanique ?

Le rôle d’un technicien en mécanique

Chez de nombreux constructeurs, il participe à toutes les étapes relatives à la fabrication d’un véhicule : de la conception à la vente, en passant par la gestion de la production et la réparation ou l’entretien. Le rôle d’un technicien en mécanique varie donc selon les entreprises et sa dénomination aussi. Ainsi, on distingue :

  • Le technicien d’études qui conçoit ou réalise les outils mécaniques comme la boite de vitesse, les éléments du moteur ;
  • Le technicien des méthodes qui réalise les produits mécaniques pensés par le service étude ;
  • Le technicien commercial qui en se basant sur ses compétences techniques et commerciales assure la vente des produits mécaniques ;
  • Le technicien de maintenance qui exécute les différentes tâches de maintenance.

Le technicien en mécanique est un personnage dont les fonctions diverses dépendent essentiellement de la formation acquise.

Se former pour devenir technicien en mécanique

Les formations en mécanique peuvent se faire en alternance. Elles peuvent être qualifiantes ou diplômantes. Les études de technicien en mécanique peuvent se faire en CAP mécanique, en BTS mécanique, en Licence pro-mécanique et sous diverses autres formations. La formation au CAP mécanique est accessible avec un niveau de troisième. Un technicien en mécanique peut, s’il le souhaite avec des études spécialisées, devenir un ingénieur ou un cadre.

Durant sa formation de technicien en mécanique automobile, un étudiant recevra des cours concernant l’entretien des véhicules légers, des utilitaires légers et la pose des accessoires, le remplacement des systèmes de freinage, de suspension… Ainsi, vous pouvez faire votre contrôle technique à Colmar auprès d’un technicien en mécanique automobile agrée.

Au cours de leur formation, les étudiants recevront des cours suivants selon leur spécialité : génie industriel, maintenance des véhicules, recherche et développement, maintenance des véhicules industriels, la robotique

Les débouchés concernant la formation sont énormes et une fois encore dépendent de la spécialité choisie. Pour un technicien en maintenance automobile, il lui sera possible de travailler comme : mécanicien auto, conseiller technique, contrôleur technique, garagiste, peintre en carrosserie, etc.

Un bon technicien en mécanique devra avoir diverses qualités telles que la rigueur et la méthode, le sens du travail bien fait, le respect des délais d’exécution…