Quelques astuces pour se préparer aux épreuves de cultures générales

Les examens de culture générale sont très appréhendés par les candidats. À croire que si les épreuves étaient facultatives, un bon nombre se défileraient. Pourtant, c’est une étape obligatoire. Elles servent à tester l’intérêt que porte l’étudiant sur les actualités.

Comment se préparer aux épreuves écrites ?

Les épreuves de culture générale se présentent généralement sous deux formes. Le questionnaire à choix multiples est un des préférés des candidats, car ils pourront cocher les cases comme s’ils jouaient à la loterie. De prime abord, le QCM semble facile puisque la réponse est presque donnée avec la question. Mais, on s’aperçoit très vite qu’il n’en est rien. Pour réussir cette épreuve, il faut se préparer en amont par des exercices interactifs et ciblés. Ces derniers peuvent être dénichés facilement sur le site Maculturegenerale.fr.

Il est Inutile d’apprendre par cœur. Il suffit de maitriser et de comprendre le sujet. Généralement, les questions se rapportent au domaine dans lequel on postule. On peut rechercher des thèmes de culture générale qui s’y affèrent. Quant à la rédaction, elle sert à vérifier si le candidat est capable de rédiger un texte avec des arguments illustrés par des faits d’actualités. La réussite de la dissertation demande un bon apprentissage au préalable. On ne peut pas laisser place à l’inconnu. Plus on saura à quoi s’attendre, plus on pourra se préparer. Chaque filière dispose d’une épreuve type que l’on peut consulter sur l’internet. Le postulant pourra ainsi s’exercer d’une manière efficace.

Comment agir face au jury ?

L’épreuve orale de culture générale  est celle qui terrifie le plus les étudiants. Mais encore une fois, c’est une étape obligatoire. Pour la réussir,  ce n’est pas la peine d’apprendre l’encyclopédie par cœur car le jury n’exigera pas que le candidat maitrise 20 ans d’histoire ni qu’il connaisse tout sur tout. L’oral vise à évaluer l’ouverture d’esprit et la curiosité de l’étudiant sur le monde actuel. Il n’existe pas de programme de préparation des examens et des épreuves sur mesure. Mais,  l’oral se laisse souvent apparaitre qu’il fait appel aux facultés de réflexion du postulant. D’ailleurs, l’utilisation des arguments et des problématiques passe-partout issus des manuels doit être évitée au maximum. À l’instar des livres ou de l’  Internet, la presse quotidienne et les journaux télévisés sont un nid d’actualités pour améliorer sa culture générale. Il est conseillé de faire une synthèse écrite pour chaque information et de retenir du bout des doigts les noms des protagonistes. Puisqu’il sera difficile d’appréhender chacune des questions du jury, il faut être au taquet pour tous les sujets politiques, économiques et culturels.

Nathalie