Écoles de Commerce : un vrai atout pour l’avenir !

L’orientation dans les études est un facteur déterminant pour l’avenir. Vous avez déjà votre projet professionnel tout tracé et il est axé sur le commerce et le management. C’est chose bonne. La mercatique est en effet un des domaines les plus fructueux depuis plusieurs décennies. Intégrer une école de commerce permet d’avoir une formation de pointe pour la réalisation de votre projet professionnel. Vous hésitez toujours ? Découvrez dans cet article les raisons qui prouvent que ces écoles sont un véritable canal pour s’offrir un avenir radieux.

Quel est le parcours proposé par les écoles de commerce ?

Vous avez le choix entre un cursus de 3, 4 ou 5 ans, etc. après votre baccalauréat. Quand pouvez-vous intégrer une école de commerce ? Les possibilités sont nombreuses. En effet, la majorité des écoles proposent différents niveaux d’accès. Vous pouvez ainsi intégrer une école de commerce juste après votre baccalauréat, après une prépa ou grâce aux admissions en parallèle.

Dans ce dernier cas, vous pouvez être admis après un bac +1, un bac + 2, un bac + 3 ou plus pour intégrer une école de commerce en master par exemple. Dans un cas ou dans l’autre, qu’il s’agisse d’une entrée en première année ou d’une entrée en cours de cursus, l’admission dans les écoles de commerce se fait sur concours. Cette procédure permet une sélection des étudiants présentant les meilleures aptitudes attendues.

En résumé, la large variété des parcours permet aux étudiants de trouver une école adaptée à leur projet professionnel.

Comment faut-il choisir l’école de commerce qui convient ?

Ce n’est pas un secret que l’admission dans les écoles de commerce n’est pas gratuite. De plus, la scolarité est élevée. Pour ce faire, il est important de mettre en place des garde-fous pouvant vous aider avant de vous engager. Nombreux sont les critères dont vous devez tenir compte :

  • la procédure de la sélection,
  • la durée de la formation,
  • les spécialisations proposées.

En pratique, votre choix peut être guidé par un titre de certification. La commission nationale de la certification professionnelle (CNCP) vous permet par exemple d’avoir une idée sur l’insertion professionnelle des écoles titulaire de ladite certification. De plus, vous pouvez aussi vous orienter en considérant la notoriété des écoles (le grade de master, appartenance à la conférence des grandes écoles, les diverses accréditations, etc.). Enfin, n’oubliez pas d’anticiper sur les frais de scolarité. Vous avez toutefois la possibilité de bénéficier d’une aide financière pour vous acquitter de votre scolarité en école de commerce.

Qu’en est-il de l’insertion après une école de commerce ?

Le parcours peut parfois être jonché de difficultés, mais les finalités sont égayantes. En effet, les diplômés des écoles de commerce sont réputés pour leur polyvalence. Ils sont compétents dans de nombreux domaines comme :

  • le management,
  • la gestion,
  • les finances,
  • le marketing,
  • le commerce international,
  • les ressources humaines,
  • etc.

De ce fait, les recruteurs sont aux aguets de leur profil. Ils sont alors rapidement insérés dès les premiers mois qui suivent leur obtention de diplôme. De plus, les métiers qui sont réservés aux diplômés des écoles de commerces sont très bien rémunérés. Concrètement, ceux orientés vers la finance ou l’audit peuvent par exemple gagner jusqu’à 40 000 euros l’année. Que désirer de mieux ? Il est alors certain que les écoles de commerce sont véritablement un atout pour l’avenir. Tout ce que vous avez à faire, c’est de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir le concours d’admission en école de commerce.

john